Vodka

La vodka est l’un des plus puissants distillats au monde. Avec son caractère neutre et sa couleur cristalline, elle peut être dégustée seule ou en tant que base pour divers mélanges et cocktails, ce qui lui a value une popularité mondiale en tant qu’élément indispensable à n’importe quel bar. En Russie cependant, là où les véritables amateurs et experts en vodka se rencontrent, c’est plus qu’une boisson : c’est une tradition.

À LA VÔTRE

Na Zdorovie! C’est ainsi que les Russes trinquent avant de boire une vodka, une activité qu’ils partagent avec leurs amis. Cette habitude est inscrite dans l’ADN de toute la Russie, où chaque habitant boit plus de 180 bouteilles par an en moyenne. Cette boisson est un symbole de la culture russe et un élément essentiel de la vie, profondément enraciné dans le cœur des personnes qui peuplent cette froide nation. La vodka atteint même un niveau mythique et elle est utilisée par beaucoup en tant que remède miracle. L’amour de la vodka est une chose que les Russes ne trouvent pas évidente et qu’elle soit traditionnelle ou aromatisée, la bonne vodka ne peut être dégustée que d’une seule manière : pure, avec un toast et cul-sec.

HISTOIRE

Le mot « vodka » vient du diminutif du mot signifiant « eau », « voda », un terme utilisé depuis la fin du XIXe siècle, grâce au scientifique Dmitri Ivanovitsj Mendelejev, bien que les Polonais l’utilisent pour désigner n’importe quel distillat transparent. Avant d’utiliser ce nom, la vodka était connue sous le nom de « vin de pain ». Sa consommation était surtout concentrée en Russie, en Pologne et dans les États baltes jusqu’à la fin de la Seconde Guerre mondiale, époque où cette boisson s’est répandue dans toute l’Europe et aux États-Unis.

L’origine de la vodka fait l’objet d’une controverse, étant donné que les Russes comme les Polonais prétendent être les inventeurs de cette boisson populaire. Des recherches d’historiens soviétiques suggèrent qu’elle a été fabriquée pour la première fois au XVe siècle par les moines du monastère de Chudov au Kremlin, d’abord avec de l’alcool importé, puis plus tard avec de l’alcool de céréales, à base de seigle et de blé. Cependant, cette version n’est pas ouvertement acceptée.

La découverte de la technique remonte au Xe siècle avec des alambics faits à la main, pour une utilisation en tant que désinfectant, médicament, produit cosmétique et également en tant que boisson. Le « vin de pain » ou « vin brûlé » est devenu de plus en plus populaire et il est parvenu à surpasser l’hydromel et à s’établir en tant que boisson favorite des Russes.

Dès le seizième siècle, sa consommation a été très répandue, mais au milieu du dix-septième siècle, elle s’est emballée. Un Russe sur trois s’endettait auprès d’une taverne locale et les paysans ivres ne parvenaient plus à travailleur leur terre.

C’est à ce moment que l’Église est intervenue et a prétendu que la vodka était une création du Diable. Tous les documents concernant sa production et sa consommation ont alors été détruits. Cette série d’actions n’a fait que stimuler la production de vodka clandestine et l’utilisation de méthodes traditionnelles.

La vodka ayant une telle influence sur le peuple russe, le tsar Alexandre III a décidé de s’adjoindre les services du scientifique Dmitri Ivanovitsj Mendelejev pour faire améliorer la qualité du distillat, en fixant par exemple la teneur en alcool à 40 %.

LES INGRÉDIENTS DE LA VODKA

La vodka a un caractère neutre en termes de goût et d’arôme, ce qui est dû au fait qu’elle perd la plupart des substances pendant son traitement, ce qui renforce la saveur. Cette caractéristique permet de le faire pour chaque ingrédient adapté à la fermentation et d’obtenir la même neutralité après la distillation. Cela facilite l’ajout de divers agrégats pour générer des profils de goût avec un spectre de plus en plus varié.

Un ingrédient important

La vodka est principalement constituée de blé et de seigle, bien qu’elle puisse être produite à partir de nombreux aliments comme des céréales, des fruits ou même des légumes. La liste des ingrédients peut donc inclure le maïs, le riz, les raisins, les pommes, la canne à sucre et les tubercules comme les betteraves ou les pommes de terre, qui sont considérées historiquement comme le composant de base de cette boisson distillée.

Ces derniers temps, certains producteurs ont expérimenté l’utilisation de petit-lait obtenu en tant que sous-produit de la préparation du fromage ou l’utilisation de l’excédent de jus produit lors de la préparation de vins plus concentrés. Cette méthode est présentée comme une nouvelle alternative pour la production de vodka qui est en même temps économiquement durable et qui confère un caractère particulier à la boisson finale.

Bien que l’objectif de la vodka soit de conserver une saveur et un arôme assez neutres, une étude comparative des différentes marques a été réalisée en 2010 et a montré que l’origine de l’alcool a un impact sur le profil et la texture en bouche. Grâce à une substance chimique qui porte le nom de glycérol, un alcool sucré produit pendant le processus de fermentation et qui dépend de la teneur en sucre de l’ingrédient de base, créant ainsi une boisson au caractère défini.

La même étude, qui examinait également la composition moléculaire de la vodka, a indiqué que les molécules d’éthanol sont influencées par la présence d’hydrates qui influencent la perception de la boisson et la manière dont elle va stimuler le palais du consommateur.

Levure

L’ajout de levure au mélange de base de la vodka est ce qui favorise la fermentation de la denrée alimentaire, un processus essentiel à la production de boissons alcoolisées. Cet organisme unicellulaire est responsable de la transformation du sucre dans les mélanges dans l’alcool éthylique.

Arômes

Lors de sa préparation, des additifs sont également utilisés. Ils constituent un élément important de la définition du goût obtenu dans le produit fini. Parmi ces additifs, nous trouvons le sucre et même le bicarbonate de soude, qui est l’un des plus utilisés.

L’ajout d’arômes est aussi une pratique fréquente, depuis les années 1300, lorsque le distillat a commencé à être traité avec des herbes, du miel et d’autres ingrédients pour en rendre le goût plus attrayant. Les ingrédients les plus souvent ajoutés à la vodka pour en relever le goût sont les grains de poivre, les fruits rouges, les zestes de citron et le cumin.

LA PRODUCTION DE VODKA

Avec une teneur en alcool comprise entre 40 % et 55 %, la vodka est fabriquée par distillation. La boisson peut être fabriquée à base de plusieurs ingrédients, tant qu’ils peuvent être fermentés. Toutefois, les denrées alimentaires les plus populaires pour réaliser le distillat sont les céréales comme le blé et le seigle.

Tout commence par le traitement de l’ingrédient de base, qui est transformé en mélange pâteux auquel de la farine de malt peut être ajoutée au niveau industriel pour favoriser le développement de sucres.

Plus tard, ce mélange est chauffé pour être stérilisé, ce qui évite la croissance de micro-organismes indésirables. Ensuite, des bactéries de l’acide lactique sont ajoutées, permettant avec la levure le processus de fermentation qui transforme le sucre en alcool éthylique.

Ensuite, ce mélange fermenté est traité grâce à l’utilisation de colonnes de distillation. Actuellement, le système de colonnes en inox est utilisé pour chauffer le liquide à des températures élevées, afin d’obtenir un produit concentré grâce à l’évaporation de l’alcool et à la condensation qui s’ensuit de ces vapeurs.

Dès que la solution est obtenue, une filtration au charbon est effectuée pour purifier la boisson. Ce processus a été modernisé et peut être exécuté au moyen d’une rectification qui peut éliminer les impuretés éventuelles ou les substances qui nuisent au distillat au moyen de cylindres de nettoyage.

Une autre méthode consiste à utiliser des distillats neutres avec une teneur en alcool élevée, qui peuvent être également transmis par filtration au charbon actif pour optimiser la pureté.

Ensuite, l’alcool condensé est réduit avec de l’eau distillée à la teneur en alcool souhaitée pour la consommation. En Russie, le pourcentage d’alcool est généralement maintenu à 40 % tandis qu’en Pologne, ce même pourcentage peut monter entre 45 % et 55 %, voire dans certains cas à 80 %.

Après la distillation et le filtrage du produit, les additifs de goût peuvent être ajoutés, au cas où ils seraient utilisés pour adoucir la saveur intense de la boisson. La combinaison avec ces additifs donne à la vodka une plus grande douceur, un taux d’acidité ou même un côté épicé selon l’ingrédient utilisé à ce moment.

Après tout le processus qui précède, la boisson obtenue, que ce soit sous sa forme pure ou avec un aromatisant, est conditionnée dans des bouteilles en verre, sans processus de vieillissement.

TYPES DE VODKA

Depuis toujours, la vodka est une boisson très neutre en termes de goût, d’arôme et de couleur, mais étant donné qu’elle a cette intensité depuis des siècles, les fabricants ont repris d’autres saveurs qui adoucissent le goût pour atteindre un plus large public. Il existe trois principaux types de vodka, chacun avec ses propres caractéristiques qui ont leur propre pouvoir d’attraction.

Vodkas pures

Elles sont fabriquées avec de l’alcool et de l’eau. C’est une boisson neutre et simple, mais avec un impact très puissant. Dépourvue de couleur et d’arôme, elle a une saveur pure et très neutre. Une vodka de qualité et bien purifiée, même forte, ne doit pas laisser la moindre sensation en bouche.

Vodkas aromatisées

Avec un caractère de base neutre, la possibilité d’obtenir des saveurs variées est quasiment illimitée. Cette pratique est devenue une tendance ces dernières années. Ces vodkas ont la même teneur en alcool que la vodka pure et la prennent pour base à laquelle sont ajoutées des essences et des extraits. Cela leur donne un profil de goût très différent des vodkas traditionnelles, allant de saveurs plus fruitées comme le pamplemousse et la prune à des saveurs plus extravagantes comme la crème fouettée et la barbe-à-papa.

Vodkas aux fruits et aux herbes

La Russie comme la Pologne produisent des variétés traditionnelles. Celles-ci utilisent de la vodka pure pour préparer des mélanges savoureux aux fruits, aux herbes ou aux épices, pour donner à la boisson son goût, son arôme et sa couleur par un processus d’infusion.

Vodka Pertsovka

La vodka Pertsovka, avec des grains de poivre et du piment, a une saveur assez piquante et un bouquet puissant et aromatique.

Vodka Okhotnichya

Citons également la vodka Okhotnichya, qui combine à la vodka traditionnelle un mélange de diverses herbes comme du gingembre, de l’anis et des clous de girofle, ce qui lui donne un profil chaud et parfumé.

Vodka Kubanskaya

La vodka Kubanskaya est également très populaire, avec une combinaison de citron et d’orange, engendrant une boisson aux agrumes rafraîchissante.

Vodka Starka

Dans sa composition, la vodka Starka contient des fruits secs et des feuilles aromatiques, ce qui confère au distillat un profil fruité, sucré et parfumé.

Vodka Zubrówka

La vodka Zubrówka, une boisson verdâtre, est imbibée d’herbe de bison, ce qui lui donne une saveur fraîche et un peu terreuse.

RÉGIONS RECONNUES POUR LEUR VODKA

La vodka est apparue et est devenue populaire dans le froid de l’Europe de l'Est, notamment en Russie, en Pologne et dans les États baltes, où elle se confond à la culture en tant qu'élément irremplaçable de la vie de la population. Cet amour du distillat s’est propagé dans toute l’Europe au XXe siècle et a traversé l’océan Atlantique pour gagner les États-Unis, de telle sorte que la production de vodka ne se limite pas aujourd’hui à la Russie mais que plusieurs pays ont brillé dans la production de cette boisson cristalline avec un grand label de qualité.

Russie

La mère patrie de la vodka préserve la tradition, où tant la production industrielle qu’artisanale est une composante de premier plan du marché national. Certains magasins spécialisés sont entièrement dédiés à la vente de vodka et vous pourrez y apprécier les différentes marques et variétés. En Russie, la vodka est généralement un peu moins alcoolisée qu’en Pologne, avec une personnalité propre. La vaste production est destinée tant à la consommation nationale qu’à l’exportation et c’est le produit phare de la Russie.

Pologne

En Pologne, la vodka est généralement transparente et pure, faite de seigle ou de pomme de terre, bien que le pays soit également connu pour la production de Zubrowka et des variantes aux saveurs épicées et vivifiantes. La vodka polonaise a une teneur plus élevée en alcool que les vodkas produites ailleurs, mais la grande qualité de ce produit la fait apprécier partout dans le monde à grande échelle, soit pour être bue seule, soit en tant que base pour des combinaisons originales et fortes.

États-Unis

Les État-Unis sont l’une des nations qui apprécie le plus le distillat cristallin, avec une popularité qui augmente chaque année grâce à la polyvalence de la boisson pour produire des mélanges et des cocktails comme le Bloody Mary, le Black Russian, le Bullshot, le Screwdriver et le Balalaika. Aux États-Unis, la vodka est principalement fabriquée à base de maïs, ce qui donne à la boisson une saveur légèrement sucrée et une texture plus douce.

France

La vodka française a une personnalité propre, principalement constituée de raisins, avec un accent légèrement fruité et un profil très raffiné. Les marques produites en France deviennent de plus en plus populaires dans les clubs et les bars car elles sont idéales pour préparer des cocktails plus sucrés et plus raffinés.

Pays-Bas

Les bouteilles de vodka produites aux Pays-Bas contiennent plutôt des saveurs inhabituelles sur le marché de ce distillat. Par des mélanges comme du beurre de cacahuète et de la gelée, de la menthe, de la noix de coco ou de l’espresso, la vodka néerlandaise a un caractère très intéressant. Idéale pour toute personne voulant goûter à une saveur un peu plus marquée ou sortant de l’ordinaire.

UN BREUVAGE MÉMORABLE

Que vous soyez du genre à préférer une boisson toujours pure et cristalline ou que vous aimiez créer des mélanges attrayants et faire l’expérience de nouvelles saveurs : la vodka est la boisson idéale pour les toasts entre amis et pour apprécier la richesse culturelle qui se cache derrière ce moment de partage. Chez Topdrinks, nous avons à cœur de toujours offrir à nos clients les liqueurs et distillats de la meilleure qualité. Par conséquent, si vous voulez accompagner vos fêtes d’une bonne bouteille, nous avons pour vous la meilleure sélection de boissons conçues pour plaire aux goûts même les plus exigeants.

Show More
Show Less

Produits 1-12 sur 238

Par ordre décroissant
Page
par page
Topdrinks.fr "L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération"